jeudi, août 31, 2006

Ohre One en performance chez Traverse


Allez, les vacances sont terminées et nous allons reprendre nos bonnes habitudes. Et en premier lieu un petit zoom sur Ohre One, un jeune musicien et compositeur qui aime le live. Découvrez son site où il a inséré pas mal de ses performance en live qui sont basées sur l'improvisation. Ici, la toute dernière performance qui date de vendredi dernier, il y a une semaine, à l'occasion d'un vernissage sur une exposition, organisée par Traverse, de sculptures contemporaines à Mers-les-Bains, près du Tréport. Il improvisait avec son Theremin.

Du coup, j'en profite pour poster un extrait d'une performance, Epure, réalisée le samedi 29 octobre 2005 à l'occasion d'un vernissage d'une exposition de peintures et de musiques contemporaine organisée à Traverse où j'étais invité à jouer en live. D'ailleurs, je fais régulièrement des créations chez Traverse, dont la présidente Claude larcher réalise un travail exceptionnel au niveau de la création contemporaine.
Je souhaitais, au moins pour cette séquence, qu'elle soit épurée, qu'elle n'agresse pas, qu'elle s'intègre aux couleurs vives de l'exposition. J'avais invité pour cette occasion, ce jeune musicien à se joindre à moi, Ohre One, bassiste, membre d'un groupe d'improvisation et d'expérimentation sonore, et qui se lance aussi tout seul. Il utilise sa voix et sa basse qu'il met en boucle dans son rack d'effets boss GT6. Il triture ensuite en agissant sur les différents paramètres du GT6, la matière sonore.
Pour ma part, la session de Live 5 débutait avec un sample réalisé avec l'Ems Avs dont la hauteur avait été modifiée de façon aléatoire par le LFO du Bistream 3x (surface de contrôle), le sample est passé dans l'ensemble Cyan 2 de Reaktor. Les séquences ryhtmiques ont été réalisées avec des patchs de l'Ems Avs (émulation de l'Ems Aks) auxquelles s'ajoutaient des modifications de hauteur de l'Ems avec le joystick du Bitstream 3X. Vers 4'30, c'est un patch évolutif et planant du moog Modular V2 qui est déclenché à partir de l'arpeggiateur d'Energy XT, le tout sur une séquence épisodique percussive et filtrée de l'Ems Avs et la voix d'Ohre One.
Avec en final, la basse sur laquelle le Moog Modular V2 intervient.
Petite précision, nous n'avions jamais joué ensemble.

3 Comments:

Blogger wildo said...

Bonjour Didier, ravie de te revoir sur le blog. Mers, quelle coincidence, j'y étais il y a dix jours (toute ma famille vient du Tréport, et ma tante à une cabine sur la plage de Mers ...)
Bravo pour épure.
Et Live c'est trop bon pour le live, je l'ai encore bien expérimenté cet été à Paris.

12:07 AM  
Blogger deb7680 said...

Comme quoi le monde est petit. Et nous aurions pu nous croiser. En fait, on l'a peut-être fait sans le savoir puisque c'est à Mers que j'ai mon bureau et que j'habite Le Tréport.
C'est aussi, en quelque sorte, une petite histoire de vase communicants. Ta famille est du Tréport, la mienne est de Paris (j'ai quatre générations de parisiens du XVe derrière moi) et tu es maintenant à Paris tandis que moi je suis dans la cité portuaire. Et avec la ferme intention d'y rester tellement je m'y sens bien. Peu de stress, la mer, la forêt d'Eu pas très loin, la vallée de l'Yères, de la Bresle, Dieppe et Rouen pas loin. Bref du bohneur. La contrepartie, c'est beaucoup de boulot m
mais ça, ça ne me fait pas peur.
Bien à toi.

9:42 AM  
Blogger Ohre One said...

Salut Didier, merci pour le post et à trés bientôt.
Ohre One

11:23 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home